PARIS–LONDRES


Entre irrévérence britannique et élégance Parisienne, le trésor d’un double héritage Née à Londres, la marque John Galliano a trouvé toute son envergure en s’établissant à Paris. Son identité se fonde sur le subtil mélange entre une impertinence toute britannique et l’héritage couture propre à la mode parisienne. Construite à partir de cette déconstruction propre aux codes punks/post-punks, la marque, qui était extrêmement personnalisée, devient une maison globale. Une double culture comme marqueur de différence, qui confère à la Maison sa légitimité dans le registre du glamour aussi bien que celui de la singularité.

BILL GAYTTEN

« C’est une occasion merveilleuse que d’avoir à réinventer
un style à la fois intemporel et contemporain. »


Né en 1960, Bill Gaytten grandit en Angleterre, à Cheltenham. Suivant les traces de son père architecte, il étudie à la Bartlett School of Architecture, University College London. A Londres, l’univers de la mode alors en pleine effervescence est pour lui une révélation : c’est dans la construction des vêtements, non des bâtiments, que sa sensibilité créative est destinée à s’exprimer. Autodidacte inspiré, il apprend seul à coudre et couper, ce qui lui vaut d’être engagé en 1984 par Sheridan Barnett, qui lui présente par ailleurs John Galliano, alors étudiant à Central Saint Martins. Les deux jeunes talents collaborent brièvement, jusqu’à ce que Bill Gaytten rejoigne Victor Edelstein. Auprès de ce dernier, il apprend à maîtriser à la perfection la coupe en biais, devenue l’une de ses signatures. C’est par hasard que Bill Gayten croise à nouveau John Galliano quelques années plus tard. Leur duo se reforme et Gaytten suit le designer à Paris en 1994, alors qu’il est sur le point de prendre la direction artistique de Givenchy. Lorsque John Galliano prend les rennes des collections Christian Dior, en 1996, Bill Gaytten quitte son poste de tailleur au sein des ateliers robe pour devenir un membre essentiel de l’équipe créative de Galliano. En 2011, après le départ de John Galliano, Bill Gayten est nommé à la tête de la Maison, où il supervise aujourd’hui l’ensemble des collections. Plus récemment, il a tenu un rôle décisif dans le développement de la nouvelle ligne Designer homme et femme. Celle-ci est conçue comme un complément à la ligne principale et confirme le talent inné de Gayten à fusionner inspiration de la rue et raffinement couture. Architecte dans l’âme, ce bâtisseur prête la même attention à la construction précise d’une robe qu’à l’édification d’une marque internationale. « Je me considère comme un moderniste, tout en étant profondément attaché au savoir-faire, explique Gaytten. Encore aujourd’hui, je demeure passionné par la coupe, le patron du vêtement, ce qui, au fond, est une forme de sculpture. »